Friday, 30 September 2011

'No darknesss will make us forget' awarded with the Adana Golden Boll

We are pleased to announce that the short movie No darkness will make us forget by Hüseyin Karabey has been awarded with the Adana Golden Boll for Best Short Animation in the Mediterranean Short Film Competition of the Adana Film Festival (Turkey).

Tuesday, 27 September 2011

The Accordion at Autumn Human Rights Film Festival, Kabul

The Accordion by Jafar Panahi will be screened at the opening night of the Autumn Human Rights Film Festival (AHRF) in Kabul, on October 1st.

Focusing on the subject of Human Rights, the 1st edition of the Festival aims to be a hub for filmmakers and artists working despite of censorship in their countries and whose works are restricted from public screenings. The AHRF will present stories of lives affected by war, discrimination and injustice. These stories are of people who have resisted oppression and fought against violence to create a more humane world.





Tuesday, 20 September 2011

Arrestation de sept cinéastes iraniens

Lundi 19 septembre 2011

Suite à une nouvelle offensive de la police secrète du régime iranien contre les milieux du cinéma, sept artistes de renommée ont été arrêtés durant le dernier week-end.
Il s’agit de Mojtaba MIRTAHMASB (réalisateur), Nasser SAFFARIAN (réalisateur), Hadi AFARIDEH (réalisateur), Mohsen SHAHNAZDAR (journaliste et documentariste), Shahnam BAZDAR (réalisateur), Mehrdad ZAHEDIAN (réalisateur) et Katayoune SHAHABI (productrice de cinéma).
Mojtaba MIRTAHMASB est co-réalisateur, avec Jafar PANAHI, de Ceci n’est pas un film, qui sort en salles en France le 28 septembre 2011.

Ces artistes ont été arrêtés chez eux ou dans leurs bureaux.

Les agences de presse liées au gouvernement iranien ont publié une information selon laquelle les correspondants de la BBC à Téhéran auraient été arrêtés. Les médias gouvernementaux tentent d’accréditer une version selon laquelle les cinéastes indépendants iraniens arrêtés seraient des espions au service de la BBC.
Selon les dernières nouvelles, les cinéastes qui viennent d’être arrêtés ont été transférés à la section 209 de la prison Evin à Téhéran.

Parmi les récentes victimes de la répression en Iran, figurent de nombreuses femmes artistes arrêtées ces dernières semaines.